Semaine 31

Ch`er e s,

Les tomates sont magnifiques, malgré le mûrissement lent dû à la température quand même bien basse pour la saison. Il y a des variétés très différentes : des toutes petites comme des énormes, des rondes et d’autres en forme de poire, mais surtout des couleurs différentes !

Il y a les rouges “classique”, des roses foncées et plusieurs variétés jaunes. Il ne faut donc pas attendre qu’elles deviennent rouges. Pour savoir si elles sont mûres, n’hésitez pas à les tâter…

Et en règle générale (cela vaut aussi pour les concombres du tunnel), bien chercher en bas des plants.

Les oignons “nouveaux” de la bande 6 se ramassent jusqu’au piquet rouge. Après, il y a des oignons rouges et des oignons doux que l’on garde pour plus tard. Les fanes des oignons nouveaux ne sont plus très jolies, mais l’oignon lui-même se mange encore très bien cru.

Il est important de cueillir seulement où c’est indiqué !

En particulier : on ne touche pas aux haricots borlotti (haricots à écosser!) sur la bande B, les melons (pas mûrs!), les salades et les poivrons du petit tunnel (il y en a dans le grand tunnel), car on les laisse changer de couleur. Merci !

Si vous cherchez des herbes aromatiques, regardez en-dessous du petit tunnel (il y a beaucoup de menthe) et dans les nouveaux bacs près du tunnel vert.

Et toujours quelques modes d’emploi pour la récolte de certains légumes “à risque” !

 Cueillette du chou kale : pour que le chou kale dure toute la saison (jusqu’à tard en automne), il faut couper les feuilles les plus basses et laisser les plus jeunes feuilles du haut sur le pied pour que le chou continue de grandir.

Cueillette du céleri branche et côtes de bette : on prend les feuilles (ou branches) externes que l’on coupe à la base en laissant des feuilles au centre qui constituent le coeur (qui continue de pousser).

Le basilic se coupe à 10-15 cm du sol, on laisse des feuilles pour que le bouquet continue de pousser.

Bonne suite d’été et bonne cueillette !